Street Hypnose à Lille et Bruxelles

Hypnose : une formation à Lille et Bruxelles

Street Hypnose Lille Bruxelles vous propose d’apprendre à hypnotiser n’importe quel volontaire, n’importe où, n’importe quand, en un week-end !

Devenir Messmer en un week-end ?

L’hypnose, celui qui se fait appeler le « fascinateur » la pratique depuis l’âge de 7 ans. Autant vous dire que ce n’est pas en un week-end que vous parviendrez à remplir les Zénith. Néanmoins il ne vous faudra pas plus de temps que cela (et peut-être même moins) pour hypnotiser vos premiers volontaires. Même si ce sont des inconnus en pleine rue !!

C’est la promesse de Street Hypnose, mouvement national né à Toulouse qui propose désormais ses formations dans les Hauts de France et la Belgique, en l’occurrence à Lille et Bruxelles.

Hypnose de rue, ludique et éthiqueHypnose au zoo

Hypnotiser des inconnus dans la rue c’est avant tout un état d’esprit. La démarche peut surprendre, voire inquiéter. Va-t-on « prendre le contrôle » de l’autre ? Peut-on lui faire faire n’importe quoi ? La réponse à ces deux questions est plutôt non. Le volontaire hypnotisé dispose toujours des capacités à sortir d’une suggestion qui ne lui plairait pas, choquerait ses valeurs ou le mettrait en danger. Reste que l’état hypnotique peut favoriser une forme de manipulation. D’où la nécessité de dispenser au plus grand nombre une formation de qualité qui revendique une véritable charte éthique.

Elle indique par exemple qu’un hypnotiseur de rue ne doit pas être rémunéré. Il ne doit pas non plus pratiquer sur un jeune de moins de 16 ans sans la présence des parents. La charte précise aussi et surtout que l’hypnotiseur de rue est là pour le bien de ses volontaires. Il ne le place pas dans une situation dégradante pour faire le show. Le but est de faire vivre un bon moment. Il s’agit de s’amuser ensemble pour faire vivre l’hypnose aux volontaires et démocratiser cet état.

En aucun cas l’hypnose de rue ne doit dévier vers la thérapie (faire arrêter de fumer, passer des phobies, etc). Cela relève de compétences professionnelles dans un cadre approprié. En revanche elle permet de tester l’état hypnotique avant, pourquoi pas, d’entamer une démarche thérapeutique.

La formation Street Hypnose

hypnose groupe formationElle se déroule en deux journées, le week-end, en petits groupes pour permettre à chaque stagiaire d’être accompagné comme il faut, de vivre lui-même l’hypnose et surtout de pratiquer ses premières séances ! Dès les premières heures de la formation, vous allez pouvoir hypnotiser les autres stagiaires, et très vite ensuite, mettre en pratique vos connaissances en situation réelle dans la rue !!

Vous serez pour cela accompagnés par des formateurs qui ont eux-mêmes une pratique assidue de l’hypnose de rue, suivant la méthode Street Hypnose qui a largement fait ses preuves depuis plus de 5 ans !

Avec la lecture du e-book « La Voix de l’Inconscient » de Jean-Emmanuel Combe, offert avec la formation et au terme de ces deux journées, vous saurez hypnotiser n’importe quel volontaire, n’importe où, avec des techniques rapides, un panel de suggestions et des outils de contournement d’éventuelles résistances.

Pourquoi apprendre l’hypnose de rue ?hypnose de rue rire

D’abord vous en apprendrez plus sur vous-mêmes. Vous allez vous découvrir peut-être des capacités que vous ne soupçonniez pas et vous allez vous étonner ! Tout le monde peut apprendre à hypnotiser, il n’y a pas de don particulier, juste des techniques à maîtriser.

Pour un certain nombre de personnes, l’hypnose de rue est une excellente manière de « sortir de sa coquille », d’apprendre à aller vers les autres et d’échanger avec eux. Certaines personnes se transforment littéralement au cours de ce week-end !

Les hypnothérapeutes sont également nombreux à suivre ce type de formation. Eux qui maîtrisent déjà l’hypnose en vue d’aider des patients, y trouvent les techniques d’induction rapides qui leur permettent de gagner un maximum de temps dans leurs séances. Ils y trouvent aussi une manière beaucoup plus ludique d’utiliser leur « outil de travail ».

Pour les hypnotiseurs de spectacle, peut-être les futurs Messmer, ils ont tout intérêt à faire leurs armes dans la rue. Le public y est beaucoup plus exigeant qu’en spectacle, car dans ce cadre-là, ils ne sont pas venus pour se faire hypnotiser à l’origine. Ils y apprendront à mesurer les réactions et les niveaux d’induction des volontaires, savoir y faire face et pourront tester les différentes étapes à passer progressivement.

Enfin humainement, tout simplement, l’expérience est riche à la fois pour le volontaire et pour l’hypnotiseur. Dans la rue c’est un moment amusant, de découvertes mutuelles, d’échanges et de confiance, et le tout, GRATUIT !

PLUS D’INFOS : street-hypnose-lille-bruxelles.eu

Laissez un commentaire